Pas de 8K et un nouveau capteur de 12,1 mégapixels

La question était en suspens et trouve maintenant une réponse : Sony ne cède pas à la surenchère de la résolution sur l’enregistrement vidéo, à l’inverse de l’EOS R5 qui peut filmer en 8K à 30 i/s. Sony l’affirme haut et fort, l’Alpha 7S III (A7S III) est capable de fournir la meilleure 4K du marché. Pour tenir cette promesse, l’entreprise revoit son capteur plein format en plus d’un nouveau double processeurs. La marque le précise sans détour : “Tout est nouveau.” Mais contrairement à Canon ou à la plupart des concurrents qui augmentent la résolution, le capteur rétroéclairé n’est composé que de 12,1 mégapixels ! Un chiffre qui paraît ridiculement bas en 2020 et qui reste identique à l’A7S II.

À l’aide des deux nouveaux processeurs Bionz XR, la lecture des pixels du capteur est plus rapide pour un rolling shutter mieux maîtrisé (déformation des lignes verticales lors de mouvements horizontaux). En complément, la dynamique annoncée atteint 15 IL. En mode étendu, la plage de sensibilité monte jusqu’à 409 600 ISO. Un chiffre qui n’évolue pas en comparaison du précédent modèle. La firme avance cependant une gestion du bruit exemplaire pour faire taire les critiques.